Zoom sur quelques formes de musique typiques discothèques

Non Par
Zoom sur quelques formes de musique typiques discothèques

La house musique a longtemps été les plus dominants des répertoires faisant vibrer les fêtes, surtout les discothèques. Ce sont ces fameux morceaux qui sont si rythmés et font appel à un nombre important de sonorité, mais des fois n’exploitent qu’une. Ce qui est sûr, la techno est la musique qui ne comptera pas sur les paroles pour animer la foule. Pourtant, les puristes ne seront pas trop contents d’entendre que vous avez toujours considéré cette forme musicale dans une seule. Les variantes sont nombreuses dont vous pouvez prendre connaissance dans la suite de cet article.

 

House music et Acid House

Née en1986, la house music est issue des dance floors de Chicago. Elle tiendrait son nom d’un club le « Warehouse »où régnait à l’époque un orfèvre des platines le DJ Frankie Knuckles désigné comme le pionnier de ce mouvement musical. Dès le début, cette musique s’est caractérisée par des moyens de production réduits puisque depuis la démocratisation du synthétiseur et des boîtes à rythme, on avait la possibilité de s’équiper d’un bon matériel sans trop se ruiner. La house est une musique de danse répétitive. Elle se compose à la base d’un rythme minimal donné par un pied de grosse caisse synthétique fortement accentué marquant chaque temps, d’une ligne de basse et des amples tirés du disco, de la soul et du funk.

 

C’est ensuite en 1987 que l’on a pu entendre pour la première fois de l’acid house. Les inventeurs sont DJ Pierre et Spanky qui ont trouvé le son « acid » en s’amusant avec les boutons d’une petite boîte Bassline TB 303 de la marque Roland censée remplacer de manière synthétique des sons de basse. L’acid house est introduite peu après en Grande Bretagne et devient rapidement un élément central de la scène rave, le smiley jaune en étant l’emblème,tandis que la house reste une musique de club. Depuis ses balbutiements au « Warehouse », la house music a donc fait du chemin et s’est beaucoup diversifiée avec l’acid house, mais aussi avec la deep house, le garage, la french touch, la tech house etc.

 

La techo pure

Berceau du célèbre label Motown et capitale déchue de la production automobile, Détroit donne naissance à une vision nettement plus mécanique et technologique de la house music, influencée par le funk futuriste de George Clinton et l’avant-garde électronique européenne, en particulier les Allemands de Kraftwerk. Son esprit libertaire et anti-commercial trouvera un écho considérable en Europe avec l’apparition des rave party et des premières techno parades.Bien qu’elle se décline en d’innombrables sous-genres, on retient généralement de la techno que c’est une musique instrumentale répétitive et minimaliste, composée de sonorités électroniques et conçue essentiellement pour danser. Longtemps marginalisée parce qu’elle veut libérer les corps afin que les esprits suivent le mouvement, la techno est aujourd’hui populaire et répandue sous différentes formes et appellations plus ou moins commerciales,selon les mélanges qu’elle opère avec ses ancêtres la house, l’electro funk, le disco, la new wave…